Interview : la collectivité de Launaguet

Audrey LAIMAN Responsable des Ressources Humaines et Maryvonne DUMOULIN Directrice Générale des Services à la Collectivité de Launaguet nous partagent leur expérience avec Opus Fabrica. 

 

Pourriez-vous nous raconter comment vous avez découvert Opus Fabrica et quelle mission nous a été confiée ? Qu’est-ce qui vous a motivé à choisir notre entreprise pour accompagner la vôtre ?

 

Audrey Laiman J’ai découvert Opus Fabrica de manière indirecte. Lors d’un CALM où j’ai rencontré Magali, nous avons discuté des défis à Launaguet. Elle m’a mentionné son intégration imminente chez Opus Fabrica et m’a laissé ses coordonnées. Avec Maryvonne Dumoulin, nous cherchions un accompagnement pour deux services en difficulté. Nous avons envisagé plusieurs options avant de choisir Opus Fabrica.

Mary DUMOULIN Opus Fabrica a analysé les dynamiques d’un service municipal, en se concentrant sur les interactions humaines et les moyens environnementaux, pour comprendre et améliorer son fonctionnement global.  L’analyse avait pour objectif de comprendre comment, sur le plan humain, les services fonctionnaient et interagissaient. Cette exploration ne s’est pas limitée aux dynamiques et relations humaines ; elle comprenait également une étude approfondie des ressources associées à l’environnement professionnel du service, qu’elles soient matérielles ou financières. Tous les éléments susceptibles d’influencer le travail des employés ont été pris en compte et analysés.

Audrey Laiman Nous avions besoin d’un regard extérieur pour comprendre objectivement ce qui se passait.

Mary DUMOULIN Effectivement, la situation nécessitait une expertise particulière. Ce qui nous a attirés chez Opus Fabrica, c’était leur capacité d’écoute et leur rapidité à saisir les enjeux dès notre première rencontre. Leur présentation, l’expérience et les valeurs de l’entreprise, en alignement avec les nôtres, ont été cruciales dans notre décision. Nathalie Bardouil et Magali ont fait preuve d’une dynamique exceptionnelle, nous convainquant dès le départ.

Audrey Laiman Dès notre première rencontre, leur réceptivité et leur compréhension immédiate de nos besoins étaient évidentes. Elles ont rapidement proposé des idées pour nous aider, en proposant sans imposer. Plus tard, elles nous ont soumis un cahier des charges bien structuré qui a renforcé notre décision de collaborer avec elles.

Mary DUMOULIN Leur proposition était claire et réaliste, adaptée à nos ressources et à notre méthode de travail mais surtout était proportionnelle à ce que nous pouvions nous permettre.

Audrey Laiman De plus, le plan envisagé était conçu pour le moyen à long terme. Ce n’était pas simplement un diagnostic ponctuel, mais un projet suivi d’un accompagnement continu, ce qui était très rassurant.

 

 

Lorsque vous avez entamé votre collaboration avec Opus Fabrica, quel sentiment prédominait au sein de votre équipe ? Aviez-vous des attentes particulières ou des appréhensions ?

 

Audrey Laiman Au début, tout était plutôt abstrait. Que ce soit pour les équipes directement impliquées dans le diagnostic ou pour nos représentants du personnel et les membres du comité territorial, il y avait beaucoup d’interrogations sur la mise en œuvre et les résultats attendus.

Mary DUMOULINParfois, la réaction était souvent de dire « Encore une étude, encore un nouveau cabinet de consultants. »

Audrey Laiman Parallèlement, notre collectivité n’était pas habituée à solliciter des interventions externes. Nous avions l’habitude de gérer les choses en interne ou de travailler continuellement avec les mêmes partenaires, ce qui avait créé une sorte de réticence préalable.

Pourriez-vous partager une expérience personnelle où les enseignements dOpus Fabrica ont été particulièrement pertinents ou bénéfiques ?

Audrey Laiman Lors de la restitution, Opus Fabrica a mis en lumière des pratiques au sein de notre équipe qui n’étaient jusqu’alors pas formalisées. Ils ont souligné l’importance de la cohésion de groupe comme ressource clé, surtout lorsque le travail devient difficile. C’est un point que je rappelle désormais régulièrement à mon équipe.

Mary DUMOULIN Concernant la restitution du diagnostic aux membres représentant le personnel et aux élus, initialement sceptiques, l’impact de l’expertise d’Opus Fabrica a été significatif. La manière dont le diagnostic a été présenté, soutenu par des convictions et des valeurs solides, a véritablement marqué les esprits. Cela renforce ma conviction dans nos actions. Même si tout le monde n’adhère pas nécessairement à ces valeurs, leur intégrité et leur justesse transparaissent, facilitant ainsi notre progression et aidant les autres à comprendre nos motivations et la direction que nous prenons.

 

 

Quel impact majeur Opus Fabrica a-t-il eu sur votre organisation ? Pouvez-vous partager des changements concrets ou des améliorations que vous avez observés depuis le début de notre intervention ?

 

Audrey Laiman Pour moi, l’impact le plus significatif a été la prise de conscience.

Mary DUMOULIN Absolument, c’est exactement ce que j’allais dire.

Audrey Laiman Ç’a été le principal résultat observé lors de la restitution au Comité social territorial. Nous avons pris conscience de dysfonctionnements qui nécessitaient une intervention sérieuse.

Mary DUMOULIN Nous avons été conseillés en pistes d’action variées, toutes viables et réalisables, ce qui était crucial pour nous car elles étaient adaptées à notre situation. Il était nécessaire de partager la compréhension de la situation et la responsabilité qui l’accompagne, entre les élus, les représentants du personnel et les membres des services concernés. Chacun doit assumer sa part de responsabilité dans ce qui se passe.

 

 

Quel conseil donneriez-vous à ou une organisation envisageant de faire appel à Opus Fabrica pour bouger les lignes de son organisation ? Quels aspects devraient-ils considérer pour tirer le meilleur parti de cette expérience ?

 

Mary DUMOULIN J’ai déjà plusieurs fois recommandé Opus Fabrica à d’autres collectivités.

Audrey Laiman En fait, nous venons tout juste de le faire, pas plus tard que vendredi dernier. (rires)

Mary DUMOULIN Opus Fabrica propose un large éventail de services. Bien que notre cas fût spécifique, j’ai suggéré leur expertise pour d’autres situation car leur champ compétence étendu permet de répondre aux divers besoins de différentes collectivités.

Audrey Laiman Notre conseil serait d’approcher Opus Fabrica sans crainte, de ne pas hésiter à détailler vos problématiques et besoins, et de leur faire confiance pour précisément cerner ces besoins en proposant une solution adaptée.

Mary DUMOULINL’idée est de souligner que nous avons affaire à des experts capables d’écouter, de comprendre et de traduire en actions concrètes les réalités et objectifs que nous cherchons à atteindre.

 

 

Comment envisagez-vous l’avenir de votre organisation à la suite de notre collaboration ?

 

Mary DUMOULIN Nous disposons de plusieurs pistes d’action, chacune avec ses propres priorités. Certaines concernent spécifiquement des individus, tandis que d’autres impliquent des groupes de travail. Il y a aussi des initiatives qui étaient conditionnées à l’arrivée d’un nouveau responsable. Nous organisons nos efforts en fonction des priorités identifiées dans le diagnostic, en prenant en compte l’impact potentiel sur le bien-être de l’équipe et sur la performance durable de celle-ci.

Audrey Laiman Les avantages de notre collaboration avec Opus Fabrica ont été immédiatement apparents. Cependant, il reste beaucoup à faire sur le long terme. Les solutions ne sont pas instantanées ; bien que nous ayons établi une base solide, un travail conséquent nous attend encore. La perspective est néanmoins très positive et nous abordons cette phase avec sérénité, car Opus Fabrica nous a aidés à définir les priorités en tenant compte des divers enjeux discutés.

Publications similaires

Modèle aperçu articles
OPUS Explora
Vers un nouveau paradigme du travail
OPUS Fabrica
13 June 2024
archi
OPUS Explora
Psychologues du travail : architectes du bien-être
OPUS Fabrica
10 June 2024