Interview : Margot Pereira

Peux-tu partager brièvement ton parcours académique et professionnel jusqu’à présent ?

À la suite de mon baccalauréat, j’ai débuté mes études et me suis inscrite en Licence 1 de psychologie à l’université de Jean-Jaurès à Toulouse et j’ai progressé jusqu’en Licence 3 avec une spécialisation en psychologie du développement et en psychologie de la socialisation, développement et milieux de vie.

Au cours de cette période, j’ai rejoint une association de protection de l’enfance en tant que bénévole, écoutante, où j’étais chargée de recueillir les plaintes et les déclarations des victimes ou témoin d’abus sur enfant. Cette expérience au sein de cette association m’a offert l’opportunité d’échanger avec des psychologues et des juristes spécialisés dans ce domaine.

Suite à ces expériences, j’ai intégré le Master 1 Psychologie de la Socialisation : Recherche-Intervention en 2022, et je suis actuellement en Master 2, poursuivant le même cursus.

 

Pourquoi psychologue spécialisée dans la socialisation et la recherche-intervention (PSRI) ?

Il y a deux ans, le Master de Psychologie de la Socialisation : Recherche-Intervention (PSRI) a été ouvert à l’université de Jean-Jaurès, et je fais partie de la deuxième promotion depuis son ouverture.

Ce programme est affilié au laboratoire de Psychologie de la Socialisation : Développement et Travail (LPS-DT) à l’université de Toulouse Jean-Jaurès.

J’ai opté pour ce cursus  en raison de son offre de modèles théoriques et des méthodologies développés en psychologie sociale et en psychologie du développement. Il vise à explorer et intervenir sur des questions liées au lien sociale, à la signification et la désignification des conduites, à la construction de la personne tout au long de sa vie, le tout dans une approche participative (recherche-intervention).

Le programme inclut également des enseignements pratiques sur la profession de psychologue en institution. J’ai été particulièrement attirée par l’approche de la recherche-intervention, cousine de la recherche-action. Cette approche combine la recherche académique et l’action pratique, cherchant à résoudre des problèmes concrets tout en générant de nouvelles connaissances applicables sur le terrain. Elle encourage une collaboration étroite et une coconstruction entre chercheurs et praticiens, visant à améliorer directement les situations réelles.

Durant mon Master 1, je me suis intéressée à la psychologie du travail et j’ai réalisé un mémoire de recherche sur le processus de créativité dans le métier de thanatopracteur.

 

Qu’est-ce qui t’a attiré chez Opus Fabrica ?

La richesse et la diversité des missions proposées par Opus Fabrica m’ont particulièrement attirée. Ces missions englobent des formations sur la sensibilisation et la détection des risques psycho-sociaux, l’ingénierie psychosociale, la mise en place de dispositifs visant à améliorer la qualité de vie au travail, ainsi que des diagnostics psychosociaux et des entretiens individuels et collectifs.

Je me suis dis que cet environnement offrait une opportunité idéale pour acquérir de nouvelles compétences tant pratiques que théoriques. Il me donne également la possibilité de mettre en pratique les enseignements acquis au cours de mon cursus universitaire. La perspective d’expérimenter le terrain tout en bénéficiant de l’accompagnement de professionnels de la psychologie, notamment des chercheurs et des psychologues praticiens, m’a également séduite.

Cette collaboration permettrait la consolidation de savoir-faire et de savoir-être dans un contexte professionnel.

 

Quelles sont tes attentes et ce que tu espères apprendre au cours de cette expérience ?

À l’issue de cette expérience chez Opus Fabrica, mon objectif est d’acquérir une autonomie accrue dans ma pratique et de consolider mon cadre en tant que future psychologue. Je vise également à développer des compétences pratiques supplémentaires et à accumuler une expérience sur le terrain, afin d’enrichir mes connaissances en psychologie du travail.

Je suis particulièrement intéressée par l’opportunité d’expérimenter le travail en groupe aux côtés d’autres psychologues, sur une durée significative. Les immersions et les interventions sur des lieux de travail diversifiés, caractérisés par des enjeux et des problématiques spécifiques à leur univers professionnel, sont des aspects que je souhaite explorer. Ces expériences me permettront d’approfondir ma compréhension des dynamiques professionnelles.

 

Pour plus de détails, cliquez ici.

Publications similaires

Organisation & Trajectoires
Sens & Engagement
Organisation & Trajectoires
OPUS Fabrica
11 July 2024
Axe 1
Sens & Engagement
Individu & Trajectoire
OPUS Fabrica
4 July 2024